Des terrains stratégiques

Le rôle de ce département opérationnel est d’identifier les terrains dont le positionnement géographique est stratégique et permet d’envisager la création de nouveaux quartiers à vocation résidentielle, mixte ou économique.
Le choix de la destination des terrains se fait à partir de l’analyse des besoins locaux et des orientations d’urbanismes des collectivités locales (Plans Locaux d’Urbanisme et Schéma d’Aménagement Régional).
Ces terrains représentent des surfaces allant de 10 à 100 hectares.



Concertation systématique

Chaque programme est élaboré en collaboration étroite avec les autorités locales et des études sont menées très en amont des travaux. Elles traitent de l’urbanisme, du paysage, de l’environnement mais aussi de sujets techniques tels que les voiries et les réseaux, ou encore de procédures réglementaires telles que les études d’impact et les dossiers loi sur l’eau. 

Les deux procédures opérationnelles auxquelles CBo Territoria a recours sont la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) et le Permis d’aménager (anciennement Permis de lotir).

Puis, dès obtentions de la totalité des autorisations réglementaires, CBo Territoria procède aux travaux d’aménagement. Il s’agit de réaliser les terrassements, les voiries, les réseaux ainsi que les espaces publics et paysagers des nouveaux quartiers. La qualité des espaces publics est un enjeu fondamental pour la création des nouveaux quartiers : c’est là un élément essentiel du succès des « quartiers à vivre » et des « quartiers d’affaires ». Ces travaux sont réalisés sur plusieurs années, selon un rythme dicté par la demande de terrains viabilisés.

Ils permettent ensuite la construction par CBo Territoria de bâtiments dont les vocations sont multiples : logements, bureaux, commerces, équipements publics et qui sont destinés à la location ou à la vente.

Des réalisations emblématiques et durables

CocoteraieDès sa création, CBo Territoria a mis l’accent sur la nécessité de prendre en compte les problématiques liées à l’urbanisme durable.

Ainsi, des sujets comme les déplacements (modes doux, place de la voiture, transport en commun), la gestion des eaux pluviales (infiltration, rétention, traitements à ciel ouvert), la densité et la place du végétal se sont retrouvés au cœur de la conception des nouveaux quartiers.

Les opérations d’aménagement les plus emblématiques de CBo Territoria dans le secteur résidentiel sont la Cocoteraie à Saint-Paul, dans l’ouest de l’île, et Beauséjour à Sainte- Marie, dans le nord de l’île.

 

CocoteraieLa première a été réalisée sur un terrain de 10 hectares, en bordure d’océan Indien, de la réserve naturel de l’Etang Saint-Paul et de la forêt domaniale de l’ouest.

Elle a permis la réalisation de 410 logements, allant de la maison individuelle aux bâtiments collectifs en R+3, dont 27 % sont à caractère social.

Outre une approche architecturale soignée, elle est principalement caractérisée par la qualité de ses espaces paysagers et le traitement de sa voie centrale qui ne permet pas aux véhicules de se déplacer à plus de 30 km/h.

 

La seconde, Beauséjour à Sainte-Marie est en cours de réalisation. Sur un terrain de 65 hectares, c’est une nouvelle ville durable qui sort de terre à La Réunion. Représentant 2 300 logements à terme au sein d’un bassin de vie préexistant de 11 000 habitants, cette opération n’a pas de précédent à La Réunion. Beauséjour, la ville grandeur nature, se veut être un exemple d’éco-quartier outremer, et propose des solutions dans des domaines très variés : création d’un centre-ville dans la pente, gestion alternative des eaux pluviales, mixité sociale et fonctionnelle, desserte par un Transport en Commun en Site Propre (TCSP). Elle concentre l’ensemble des savoir-faire de CBo Territoria en matière d’urbanisme durable.

Dans le secteur professionnel, CBo Territoria a transformé 2 friches industrielles en véritables quartiers d’affaires (La Mare et Savanna).