Un tissu associatif de qualité

DGE (Développement Gestion Environnement) : l’ambition est déjà affichée ; c’est le nom de la première association de Sainte-Mariens qui s’est créée en même temps que Beauséjour.

Comme son nom ne l’indique pas, au-delà des problématiques environnementales, elle se consacre également aux questions culturelles.

D’autres verront le jour, des locaux leur sont d’ores et déjà été réservés : garde d’enfants, soutien scolaire aux élèves en difficulté, rapprochement intergénérationnel, initiation à l’informatique pour tous, aides aux personnes handicapées… autant de bénéfices que seul un solide tissu associatif peut apporter. Pour un épanouissement citoyen de chacun.

C’est aussi ça la ville : développer l’entraide et la solidarité.

        

 

ZOOM : Jardinage local

Une ville aussi verte ? On a rarement vu ! Pour autant, une telle luxuriance, ça s’entretient.

 

À Beauséjour, c’est une des missions de la société coopérative qui s’est montée : ce petit groupe actif de « gens du quartier » prend en charge sur les 80 hectares de la nouvelle ville l’entretien des multiples espaces verts. Et qui pour s’en occuper ? Des jeunes des environs, habitants ou riverains de Beauséjour ! Plusieurs dizaines d’arbres et de massifs plantés, et c’est un emploi de créé.